Camille Claudel & Marie-Anne Collot.

« Le métier de sculpteur est pour un homme une espèce de défi perpétuel au bon sens, il est pour une femme isolée {….] une pure impossibilté. Ces mots, écrits en 1951 par Paul Claudel, dans un texte consacré à sa sœur, Camille Claudel, rendent parfaitement compte des difficultés quasi insurmontables qui attendaient les sculptrices , encore au début du XX° siècle. Le parallèle entre Camille Claudel – la sculptrice la plus célèbre du XIX° siècle – et Marie-Anne Collot- la seule sculptrice du siècle des lumières a avoir fait carrière_est certes un peu forcé mais il a le mérite de faire surgir certains points communs entre le destin des deux artistes » .

Cécilie Champy- Vinas, Conservateur au musée Zadkine , Paris.
Journal : LA LORRAINE 1 novembre 1903 (Limédia Kiosque) Mme FALCONET = (Marie Anne Collot)...
Camille Claudel & Marie-Anne Collot. « Le métier de sculpteur est pour un homme une espèce de défi...
1789 -1802 Bourdonnay Extrait d’une monographie de l’abbé FRIANT (1938) basée sur les registres de...
Les grandes étapes du Domaine sous FUNKE et SCHAEFLER...
Le Lorrain 14 novembre 1930 Bénédiction et remise du drapeau aux A.C de Bourdonnay, le 11...
Anciens propriétaires du Domaine de Marimont commune de Bourdonnay Les différents propriétaires à...
Chapelle funéraire de Marimont
Avant les premiers travaux
Nettoyage des abords
Echaffaudage monté
La chapelle aujourd'hui