Schaeffler fête ses 70 ans

C’est avec audace et créativité que les frères Schaeffler ont posé la première pierre de ce qui est aujourd’hui le groupe Schaeffler à Herzogenaurach depuis avril 1947. Comment Schaeffler s’est forgé une renommée mondiale à partir d’une idée révolutionnaire.

Schaeffler Herzogenaurach


Le groupe Schaeffler fête ses 70 ans et la superbe « success story » de l’industrie allemande d’après-guerre. C’est aux deux frères Dr. Wilhelm Schaeffler et Dr.-Ing. E.h. Georg Schaeffler que l’on doit les fondations du groupe d’entreprises tel qu’on le connaît aujourd’hui, quand, en 1946, ils créent la société Industrie GmbH à Herzogenaurach où se trouve depuis lors le siège social du groupe Schaeffler. L’essor fulgurant de la société a commencé avec la mise au point de la cage à aiguilles INA inventée en 1949 par Dr. Georg Schaeffler. Très vite, Schaeffler a produit des roulements à aiguilles guidés par cage en grandes quantités, notamment pour l’industrie automobile allemande. Aujourd’hui, le groupe Schaeffler est un équipementier automobile et industriel global et intégré qui emploie quelque 84 000 collaborateurs dans le monde. On dit souvent que les entreprises familiales appliquent une stratégie à long terme. C’est exactement le cas de la société Schaeffler. « En plus du succès économique, nous attachons une grande importance à nos racines et à nos valeurs », a déclaré Maria-Elisabeth Schaeffler-Thumann.

Les débuts

En amont, l’histoire du groupe Schaeffler commence à Katscher en Haute Silésie. Le Dr. Wilhelm Schaeffler y reprend une entreprise textile qui, plus tard, produit également des produits en métal. Après une étape à Schwarzenhammer dans le Fichtelgebirge, les frères Schaeffler en quête d’un site de production doté d’une connexion ferroviaire s’établissent en 1946 à Herzogenaurach. La ville leur vend un terrain approprié en contrepartie de leur engagement de créer 120 emplois en l’espace d’un an. La commune de Herzogenaurach en a urgemment besoin. Un an plus tard, la nouvelle société Industrie GmbH emploie déjà 193 salariés. Au début, Industrie GmbH produit des articles en bois pour la vie quotidienne: échelles, trottinettes pour enfants, boucles de ceinture, boutons ainsi que des charrettes convertibles, le best-seller de Schwarzenhammer. Le portefeuille de produits ne tarde pas à s’élargir : très vite, dispositifs de filetage, douilles à cardan et roulements à aiguilles viennent couvrir les besoins du marché de la rechange. C’est également de cette époque que date l’abréviation de la marque INA pour « Industrie-Nadellager » (roulements industriels à aiguilles) que Dr. Georg Schaeffler convertira plus tard, à la demande de ses collaborateurs, en « Immer neue Aufgaben », (toujours de nouvelles missions).

Une idée de génie

En 1949, Dr. Georg Schaeffler développe la cage à aiguilles INA dans laquelle les éléments roulants sont guidés parallèlement à l’axe. Plus compact, plus léger et plus fiable que les roulements à aiguilles jusqu’alors utilisés, le nouveau modèle permet aussi une plus grande vitesse de rotation. Tous ces avantages favorisent la percée industrielle du roulement à aiguilles ina que les ingénieurs, au cours de l’année 1950, réussissent à faire passer du stade de prototype à la production en série. En septembre 1950, le brevet de la cage à aiguilles INA est déposé. Très rapidement, le roulement à aiguilles de Herzogenaurach devient une composante indispensable de la construction automobile et mécanique ; à partir de 1953 plus aucune nouvelle voiture allemande ne s’en passe.

Comment le groupe est devenu en peu de temps un acteur global

Le succès et le perfectionnement du roulement à aiguilles ina ont rendu nécessaire l’élargissement des capacités de production au niveau national et international. L’internationalisation de l’entreprise commence en 1951 à Hombourg, dans le Land de Sarre, qui, à l’époque, faisait encore partie de l’espace économique français. En 1957, le premier site de production étranger est mis en service à Llanelli en Grande Bretagne. Deux ans plus tard, Schaeffler suit son client Volkswagen au Brésil et y ouvre une nouvelle usine. Au milieu des années 60, Schaeffler fait son entrée sur le marché nordaméricain en prenant une participation dans une société américaine, laquelle devient en 1969 une société du groupe à part entière. Après la chute du rideau de fer en 1989, d’autres sites rejoignent le groupe en Europe de l’Est et en Asie. Aujourd’hui, avec ses quelque 170 sites répartis dans 50 pays, Schaeffler dispose d’un réseau mondial comprenant 74 unités de production, des centres de recherche et de développement et des sociétés de commercialisation.

La constitution du groupe Schaeffler

En 1964, les frères Schaeffler prennent la décision d’investir massivement dans la société lamellen- und kupplungsbau august häussermann et créent dès 1965 la société LuK Lamellen- und Kupplungsbau GmbH à Bühl en Bade. Dès son premier produit innovant – un embrayage à diaphragme pour VW – l’entreprise se hisse à la pointe de la technologie du marché. A partir de 1999, après un long partenariat avec une autre société, LuK fait partie intégrante du groupe Schaeffler. Spécialiste de la chaîne cinématique, LuK est l’un des plus grands constructeurs d’embrayages au monde et constitue aujourd’hui le noyau de la division systèmes de transmission. En 2001, Schaeffler reprend FAG Kugelfischer AG & Co. KG de Schweinfurt élargissant ainsi considérablement son portefeuille de roulements. Cette reprise fait du groupe Schaeffler le deuxième plus grand fabricant de roulements au monde. Cinq ans plus tard, les sociétés allemandes FAG Kugelfischer AG & Co. oHG et INA-Schaeffler KG sont regroupées pour former Schaeffler KG. D’autres sociétés et marques comme Barden, Hydrel, IDAM ou Schaeffler Engineering complètent le portefeuille du groupe Schaeffler.

Présent et avenir

Après le décès du Dr. Georg Schaeffler en 1996, son épouse Madame Maria-Elisabeth Schaeffler-Thumann et son fils Georg F. W. Schaeffler continuent à gérer avec succès la société en tant qu’associés uniques. En 2009, le groupe Schaeffler reprend la majorité de la Continental AG. Aujourd’hui, la holding familiale de Schaeffler AG est l’actionnaire principal de l’entreprise. Depuis 2013, la fonction de président directeur général de Schaeffler AG est assurée par Klaus Rosenfeld. Avec son concept stratégique „mobilité de demain“, Schaeffler se concentre de manière interdisciplinaire et transrégionale sur les quatre domaines clés : « systèmes d’entraînement écologiques », « mobilité urbaine », « mobilité interurbaine » et « chaîne énergétique ». Schaeffler contribue activement à l’évolution de ces domaines clés avec ses activités de recherche et de développement. En tant que leader en matière d’innovation et de technologie, Schaeffler propose à ses clients une gamme exhaustive de composants, de modules, de services et de plus en plus de systèmes. En octobre 2015, Schaeffler a effectué une entrée réussie en bourse. Schaeffler a intégré le concept d’avenir qu’est la digitalisation dans sa stratégie de croissance et développe, dans le cadre de son agenda digital, des produits intelligents, des procédés efficaces et des services innovants.

Source : Schaeffler - 4 juillet 2016 journal AUTO INNOVATION